Infos/Nouveautés

ESPRIT 2018

La nouvelle version (R2) est disponible.

Vous pouvez dès à présent la télécharger sous iCAMUpdate.

SpaceClaim 19

La nouvelle version 19.2 est disponible.

Vous pouvez dès à présent la télécharger sous iCAMUpdate.

newsletter

Nous avons le plaisir de vous faire parvenir notre newsletter d'été 2018. Vous y trouverez les informations suivantes :

1. Journée clients iCAM 2018
2. Nouveaux collaborateurs

Vacances d'été 2018

Nous vous souhaitons de belles vacances d'été.

Notre entreprise sera fermée du 23 juillet au 3 août 2018.
Nous serons à nouveau à votre entière disposition dès le lundi 6 août.

En cas d'urgence, veuillez nous envoyer un courriel.

iCAM dans les médias

Au cœur de l’innovation

EPHJ-EPMT-SMT Le salon industriel a ouvert ses portes à Genève. Il regroupe plus de 800 exposants, dont plus de 100 de notre région. Plus de 20 000 visiteurs professionnels y sont attendus jusqu’à vendredi.

« Une solution pour tout le parc »

Philippe Oudot | LE JOURNAL DU JURA | mercredi 13 juin 2018

Etablie à Nidau, cette PME est spécialisée dans l’informatique industrielle. « Nous proposons des solutions aux entreprises qui travaillent avec des machines à commandes numériques, qu’elles fabriquent de très petites pièces, pour l’horlogerie par exemple, ou de très grandes, comme des éléments de façades de 20 m de long », indique son directeur Daniel Vez. A l’heure où tout le monde ne jure que par Industrie 4.0, notre interlocuteur sourit : « Nous, cela fait plus de 20 ans que nous faisons de la digitalisation d’informations, que nous créons des logiciels et exploitons ces données ! » Aujourd’hui, observe-t-il, les grands fabricants développent souvent leurs propres logiciels pour leurs machines. Mais la différence, explique notre interlocuteur, c’est que l’entreprise qui a un parc de machines diversifié doit jongler avec plusieurs systèmes informatiques. « Notre force, c’est d’offrir une seule solution applicable pour l’ensemble du parc. »

iCAM dans les médias

NIDAU L’entreprise d’informatique Innovative CAM SA, qui intègre des solutions logicielles dans la production industrielle, fête cette année 25 ans d’activités

La petite boîte qui séduit les grandes

Pierre-Yves Theurillat | LE JOURNAL DU JURA | samedi 9 juillet 2016

Dans un domaine qui, il y a 25 ans, en était encore à ses balbutiements, aux dires mêmes du directeur d’Innovative CAM SA Daniel Vez, l’entreprise affiche un beau parcours. On le sait, le secteur informatique se trouve en évolution permanente. Cette réalité oblige les développeurs informatiques à mettre à jour et adapter constamment leurs produits, mais aussi à assurer le suivi, l’installation des logiciels et parfois même la formation de la clientèle à des fins d’utilisation. Voilà parmi les tâches que se fixe l’entreprise nidowienne et aussi ce qui fait son succès. «Nous n’en serions pas là si nous nous contentions de distribuer des softwares à des entreprises », explique Daniel Vez.

Innovative CAM SA, ici représentée (de gauche à droite) par son directeur commercial Patrick Rizzi, sa responsable des finances Sonja Fischer et son directeur Daniel Vez. Dans les mains du directeur, une des sept distinctions décernées à l’entreprise par une firme américaine.
Reto Probst


Grosse part horlogère

Affichant une «excellente santé financière», forte de 12 collaborateurs et de 750 clients de par le monde, Innovative CAM SA équipe beaucoup de sociétés en Suisse (85% de son marché), mais rayonne également à l’étranger: France, Italie, Allemagne et Chine. La clientèle de l’entreprise est constituée à 40% par plusieurs grands groupes horlogers, alors que 10% de ses ventes et services se situent dans le domaine médical. Le pourcentage restant vient de partenaires du monde de la mécanique.

«L’horlogerie fournit une clientèle particulièrement exigeante. Certains de nos clients prennent tout leur temps pour trouver la meilleure solution. Par exemple, en faisant venir 15 fournisseurs de software et en les testant. Une de nos satisfactions est que des multinationales font confiance à une toute petite entreprise régionale de Bienne.»

Un bureau de vente a été installé à Winterthour, «afin d’être à proximité d’une clientèle alémanique qui trouve Bienne bien lointaine», alors que les développeurs informatiques travaillent à Souboz, comme Willy Pasche, le fondateur de la société. En 25 ans d’existence, Daniel Vez confie ne pas avoir connu véritablement des hauts et des bas. «Plutôt une montée lente et sûre. On a progressé tant au niveau du nombre de clients, avec lesquels nous sommes liés par des contrats de supports, de maintenance, qu’en termes de chiffres. On a quand même été touché, ces deux dernières années, par la parité du franc avec l’euro. Mais on a passé le cap et, d’après les chiffres, plutôt brillamment.» En juin dernier, pour fêter dignement son jubilé, Innovative CAM SA a mis sur pied un événement en invitant nombre de ses clients à La Neuveville. La société a en outre participé à plusieurs salons spécialisés, le SIAMS à Moutier et l’EPHJ à Genève. Elle fera également la promotion de ses produits au Prodex à Bâle en novembre.

C’est en 1991 qu’est fondée Innovative CAM SA, sur les restes de la division informatique de Mikron SA (aujourd’hui GF Machining Solutions à Nidau). Comme Mikron SA décide de se séparer de son secteur informatique, Willy Pasche, un de ses développeurs, lance sa propre entreprise. Il est rejoint par Daniel Vez cinq ans plus tard, alors que le fondateur décide d’internaliser le secteur commercial. Daniel Vez vient de la micromécanique et la construction des machines et est spécialisé dans la vente.

Trois logiciels

L’entreprise distribue deux logiciels de conception et fabrication assistée par ordinateur (respectivement CAO et FAO): les softwares SpaceClaim et ESPRIT. Elle commercialise également son propre «bébé», le logiciel iCAMNet. «Ce produit assure une gestion complète, de A à Z, d’un atelier de production. Il est le chemin entre l’idée, à savoir l’usinage d’une pièce, jusqu’à sa réalisation finale», précise Daniel Vez, qui confie qu’«à l’époque, faire dans l’industrie informatique, relier l’informatique à la production et travailler dans la haute technologie relevait du prestige».

Travail à long terme

Qu’en est-il de l’avenir pour ce directeur d’entreprise satisfait? «De bons clients nous ont donné du travail à long terme. On ne s’endort pas sur nos lauriers pour autant. Nous poursuivons les travaux de développement et entendons à ce titre engager un nouveau collaborateur.»

iCAM est présent dans le journal MSM du 23 février 2015

nouveauté

COMNet






Sortie du module COMNet !

Le nouveau moyen de communication entre les différents acteurs de la production.


Plus d'informations sur demande.